La Maison Jean Lafrance

La Maison des Œuvres Jean Lafrance héberge et accompagne de jeunes garçons âgés de 12 à 18 ans en leur offrant le soutien nécessaire menant  à l’autonomie et ainsi à leur réadaptation sociale.

C’est dans un contexte familial et à travers un plan de vie précis (étude,  sport, voyages humanitaires, bénévolat, etc.) qu’ils peuvent progresser  et entreprendre un début de vie d’adulte du bon pied.

Les compagnons (deux intervenants professionnels), qui habitent La Maison en tout temps, jouent les rôles de père, de mère, de grande soeur ou de grand frère en assurant une présence constante et fiable. De concert avec les bénévoles, ils incarnent une structure d’encadrement stimulante et sécurisante afin de donner la chance à ces jeunes de se prendre en main et de regagner confiance en eux.

Une fois que les jeunes atteignent la majorité, La Maison devient une  référence pour les aider à surmonter les défis de leur réinsertion et soutenir leurs efforts d’intégration. Afin de souligner la réussite de tout un chacun, Le Salon des Anciens a été aménagé pour mettre en valeur tous ceux qui sont passés à La Maison depuis son ouverture.

Personnel

Semaine typique
à La Maison

Tous les jeunes résidant à La Maison doivent respecter le SOS (scolarité, ouverture, sport). C’est sous ces mots d’ordre, ces trois champs d’action, qu’ils évoluent au quotidien et apprennent à être de futurs citoyens instruits, engagés et responsables.

Chaque matin de la semaine, les garçons se lèvent, déjeunent  et partent à l’école. De retour à La Maison, ils prennent part à son  fonctionnement selon les tâches qui leur sont attribuées (préparation des repas, entretien et propreté des lieux personnels et communs).

Pour ces tâches, les jeunes reçoivent des allocations, qui sont divisées en deux : une moitié allant dans le compte de banque du jeune afin qu’il économise un peu d’argent et l’autre moitié étant son argent de poche pour la semaine.

Deux fois par semaine, les jeunes doivent suivre des cours de Karaté, à la fois pour leur inculquer l’esprit de famille et une discipline personnelle positive et valorisante.

À la fin de chaque journée, la participation des garçons est évaluée lors de la « réunion de famille » en fonction de leur implication (Responsabilité), de leur attitude (Respect)  et de leur comportement (Réalité)

Chaque semaine, une sortie est organisée hors de La Maison, où la Famille profite du fait d’être réunie pour avoir du plaisir et resserrer les liens entre ses membres.

 

Main studieuse

La Maison, c’est…

  • Un accueil inconditionnel
  • Une stabilité
  • Un milieu d’appartenance et un entourage cohérents
  • Des liens de confiance durables
  • Du soutien et de l’encouragement dans les efforts fournis
  • Des succès, même petits
  • Des rêves et des façons de les réaliser
  • Du talent et des compétences
  • Des sentiments de fierté
  • Des projets nouveaux et porteurs d’espoir
  • De la reconnaissance
  • De l’amour
Marathon SSQ

Partage communion entraide respect travail patience Partage communion entraide respect travail patience

Partage communion rêve écoute travail patience Partage communion rêve écoute travail patience

Partage communion entraide écoute travail patience Partage communion entraide écoute travail patience

Partage communion entraide responsabilité travail patience Partage communion entraide responsabilité travail patience

Partage réalité entraide écoute travail patience Partage réalité entraide écoute travail patience

800
Le nombre de garçons
de 12 à 18 ans aidés

75%
De réussite

63K
63 000 heures
de bénévolat

Le don de nourriture

Chaque semaine, les Œuvres Jean Lafrance récoltent dans les supermarchés Maxi le surplus de nourriture  périssable qui n’est pas vendu pour le redistribuer aux personnes démunies de notre communauté par l’entremise d’organismes comme La Bouchée Généreuse.

Don de nourriture

Le bénévolat dans la communauté

Depuis plus de 20 ans, les jeunes des Œuvres Jean Lafrance sont conscientisés à l’importance de redonner à leur tour à  leur communauté grâce au bénévolat obligatoire pour tout un chacun. C’est l’occasion pour certains d’acquérir des aptitudes et attitudes de travail favorables et de se valoriser par leurs bonnes actions. Notons, entre autres, les voyages humanitaires en Bosnie et au Mexique, le temps investi au Magasin Partage pour faire des paniers de Noël, aider les familles dans le besoin lors de catastrophe, etc.

Bénévolat

Les voyages humanitaires

Chaque année, depuis 2008, les garçons s’envolent pour le Mexique ou la Bosnie à la découverte d’autres cultures, de réalités complètement différentes de la leur. Au Mexique, c’est l’équipe permanente du Centre Agapê de Québec travaillant à Huatsusco, dans l’État de Veracruz au Mexique, qui les accueille et les invite à participer activement à la création de structures favorisant les loisirs des jeunes dans les villages de Tenampa et de Chalchitepec : esplanades, parcs pour enfants, etc.

Voyages humanitaires

Partenaires financiers